Profitant de la réunion du Bureau fédéral à Thessalonique, le 10 mars, l’USF a rencontré la section US-Cedefop et ses adhérents.

A  l’occasion de ce Bureau Fédéral à Thessalonique, de nombreuses questions ont été soulevées : conséquences du Brexit sur le personnel britannique et sur les ressources de l’Union, rôle des agences dans le système communautaire, conditions de travail et avenir des agences (donc du CEDEFOP) face aux réductions des ressources.

Par ailleurs, un débat spontané s’est ouvert sur le télétravail, ses avantages et ses dangers.

Des entretiens individuels suivirent cette réunion, « face to face », qui permirent d’individualiser conseils et assistance. Les adhérents de la section ont ainsi démultiplié leurs informations grâce au networking USF.

L’USF rencontra le Directeur du CEDEFOP pour lui présenter l’USF et ses revendications, notamment la demande de reconnaissance de l’US-Cedefop, qui fut entendue avec attention et intérêt.

Mise à jour 2020 : l’US-Cedefop a enfin été reconnu comme partenaire par l’administration de l’agence et pourra donc prendre part au dialogue social, négocier de meilleures conditions de travail pour son personnel et défendre ses droits. Nous félicitons encore nos collègues pour ce beau travail syndical de longue haleine ! Découvrez ici le post à ce sujet publié sur nos réseaux sociaux !